Témoignage du front … cette expression reflète l'ambiance 'guerrière' de certains déployements de ces solutions novatrices : d'abord parce que l'attente du client est très forte dans un marché très concurentiel (en Norvège par exemple, ou j'ai travaillé, pas moins de 7 ou 8 concurents VOIP pour environ 4 millions d'habitants), ensuite parce que - et c'est souvent le cas dans les télécom comme dans le Hi Tech en général - les solutions déployées ne sont pas encore entièrement éprouvées, surtout dans la phase déploiement chez l'opérateur ou le FAI. Ce seront les premières entreprises test qui paieront les pots cassés, en général en connaissance de cause. Il est donc très important de connaître l'historique et donc la robustesse du service chez le fournisseur, tout en sachant qu'il y a toujours des risque à prendre pour rester en pointe ou économiser rapidement sur ce service.

La vérité si je mens …comme dans le film d'où est tiré cette citation, la Voix sur IP est-elle un commerce semblable à celui du vêtement ou l'opacité et l'exagération prévaut ? Le fait que la VOIP se trouve à la croisée de deux monde déjà connus : la voix et la donnée entraîne un sentiment de 'déjà vu' (on sait comment connecter un PC - comme un téléphone IP - , on voit comment il peut envoyer ou recevoir des paquets sur Internet …) peut occulter la complexité de la technologie employée. Des erreurs d'interprétation sont alors possible. Inversement, cela peut être un maquis pour d'autres qui peuvent se laisser manipuler dans une ambiance " il-faut-avoir-le-service-dernier-cri ". Le but sera ici de démystifier la chose, de démonter les erreurs ou éxagération commises dans un sens pro ou anti VOIP. Les questions des coûts, de la sécurité, des temps de mise en œuvre etc… devront ainsi être abordés 'sans tabou'.

xx

Conférence VOIP03 : Témoignages du front et retours d'expérience
De 11:45 à 12:45

Débat animé par Laurent Dupin du CNET

xx
 
Entre l'externalisation complète et le déploiement en interne d'une infrastructure de VoIP, quels enseignements tirent les entreprises qui ont fait le pas ? Quid de la qualité de service de la voix sur un réseau de données, des aspects sécuritaires qu'il soulève? Chaque entreprise se porte témoin des challenges, bénéfices, écueils, retours sur investissements (escomptés et constatés) qu'elle a constatés. Quelles modifications le support de la voix induit sur le réseau, l'infrastructure et son management, la formation des équipes, la culture et l'organisation de l'entreprise ? Les gains constatés justifient-ils les efforts et le temps passés ? Les services novateurs sont ils au rendez-vous ? Et si c'était à refaire aujourd'hui, comment ces utilisateurs s'y prendraient-ils ?

 
  FONTAINE CONSULTING - Gilles CORNILLERE, Directeur Associé
MAIRIE DE DRANCY - Didier LAROSE, Directeur des Services Informatiques
POLYMAGE d'EVRY - Bruno SALGUES, Journaliste, Professeur à l'INT
RAMIERET CONSULTING - Tanneguy RAMIERE, Consultant
 
     
 

Conférence VOIP23 : " La vérité si je mens " : toutes vos questions sur la VoIP
De 16:30 à 17:30
Débat animé par Eric Montagne, de SMARTMEDIA

 
 
Débat interactif avec la salle où vous posez vos questions en direct. Vous souhaitez témoigner de votre expérience sans tabou, vous avez vécu une migration douloureuse ou dû relever un challenge imprévu, vous ne trouvez pas de réponses satisfaisantes à vos interrogations, vous voulez simplement exprimer un " coup de gueule " légitime... Seule règle du jeu : pas d'attaque personnelle ni de société à clouer au piloris. La question n'est pas QUI fait problème mais QUOI. Sélectionnés pour leur parler-vrai, nos intervenants se prêtent au jeu et vous répondent

 
 

ANDREXEN WIRELESS, Grégoire BOUTONNET, Directeur du business développement
INT - Bruno SALGUES, Journaliste, auteur, professeur
FONTAINE-CONSULTANTS - Gilles CORNILLERE, Consultant
MAIRIE DE DRANCY - Didier LAROSE, Directeur des Services Informatiques
RAMIERET CONSULTING - Tanneguy RAMIERE, Consultant

 

 



Voir aussi l'article sur la convention avec le programme des tables rondes.