Il se trouve justement que lors d’une table ronde à laquelle je participais en octobre dernier, je me trouvais à côté du responsable de « Pau Broadband Country », qui a lancé l’équipement de la ville en très haut débit optique ( réseau de 100 Mbit/s pour 36 000 foyers et entreprise). Il souhaitait que cette initiative soit appuyée par l’Etat pour étendre cette action à la France. Il se trouve aussi qu’il y avait quelqu’un dans la salle qui s’opposait de façon virulente à cette initiative parlant du côut et de l’inutilité de tels débit... Paris semble maintenant interessé souligne l’article Le très haut-débit à l'assaut de l'Ile-de-France du 6 janvier dernier de 01 informatique.

Le manifeste et cette initiative paloise pousse plusieurs idées qui me semble interessantes : le très haut débit est l’avenir car les applications et les fichiers sont de plus en plus massifs (image, vidéo, bureau à distance, video conférence / surveillance ). Les pays qui seront en pointe au niveau des abonnés (raccordement optique de bout en bout) pourront être en pointe au niveau industriel en favorisant l’eclosion d’un savoir faire national, avec le marché qui va avec. C’est ce qui s’est passé en France pour la Voix sur IP : nous avons une très bonne couverture Haut débit, et ils se trouve que nous sommes le pays Européen qui a les deux acteurs majeurs en Voip résidentielle( Cirpack et Netcentrex) et un grand choix au niveau des opérateurs voip ( une dizaine). Pour ce qui est du choix technologique : fibre, câble, ligne/cuivre (ADSL2+, VDSL), sans-fil (Wifi, WiMAX) il faudrait creuser les avantages et inconvénients de chacun, mais globalement la fibre est largement plus rapide : une fibre peu transporter 155 Mbit/s mulipexable plusieurs fois en différentes couleurs, il y a une centaine de fibre par brin …

Affaire à suivre. Retours sur ce sujet bienvenus. En attendant, je vous recommande aussi d’aller voir la petition et si vous le jugez utile, de la signer.