Coupure d'électricité pour des milliers de foyers. Qui dit coupure d'électricité dit plus de lumiÚre (sauf quelques bougies), plus de machines domestiques (frigo, machine à laver, TV ...); plus de chauffage parfois, plus de téléphone aussi (fixe : ceux qui marchent avec une box à alimenter, mobile : à terme, quand la batterie est à plat), plus de PC (et donc éventuellement d'annuaire, de banque en ligne ...).

Nous constatons que nous sommes de plus en plus dépendants de notre source d'énergie unique : l'électricité qui nous parvient à la maison, que cela est renforcé par la convergence des équipements que nous avons (le téléphone mobile par exemple nous sert d'agenda, d'annuaire, d'appareil photo ...et bientÎt de carte de paiement ...que faire quand il sera en panne !!).

Quelles conclusions en tirer ? Nous pointions dĂ©jĂ  les risques de trop grande convergence Ă  l'occasion du cyclone Katarina : Convergent services bundles : a risk ??, mais le risque ne se limite pas aux catastrophes naturelles ou mĂȘme provoquĂ©e (terrorisme, guerre ...). La trop grande dĂ©pendance d'un maillon est une faiblesse, bien connue dans le monde du rĂ©seau telecom par la notion de "single point of Failure", si le point de passage obligĂ© lĂąche, tout l'Ă©difice suit avec lui. De mĂȘme nous avec l'Ă©nergie Ă©lectrique collective.

Il faudrait diversifier les sources, à l'instar du réseau Internet, favorisé par le DoD (Departement of Defense, américain) pour contrer toute attaque centrale vers ses systÚmes. Solaire, géothermique, aérienne, il existe une foule de source secondaires qui pourraient créer cette pluralité. On peut aussi diversifier les cibles, c'est à dire les terminaux. C'est vrai que le tout en un a du pratique, mais la aussi, sa défaillance peu devenir problématique. La répartition existe par contre : sauvegarde des RDV du PDA des contacts du mobile sur le PC ...mais le manque d'automatisme rend parfois la tache fastidieuse, a quand un backup en temps réel, quand les deux équipements s'approchent via bluetooth.

Mais pour finir, ces impasses de la convergence nous ramĂšne aussi Ă  la nature ... il est toujours utile de savoir compter, se rappeller, observer, Ă©crire, laver, communiquer, porter ...