analogique : en télécom, désigne le codage d'un signal par 'analogie' au signal orginal : une transpostion de la puissance du signal, transmise souvent sous forme électrique (différence de potentiel). Opposé au codage 'numérique'.

autocommutateur : (Switch TDM -Time Division Mutliplexing ) C'est un équipement qui permet de commuter automatiquement les circuit de voix suivant une division temporelle. Le signal étant décomposé en trame, chaque élément de trame correspondant à un canal contenant soit la voix soit la signalisation.

ATM : Asynchronous Transfer Mode. Protocole de transport d'information 'asynchrone', c'est à dire que les informations sont identifiées par une en-tête et non par un position 'temporelle' dans une trame comme avec le protocole SDH (synchrone).

Descendant (Trafic --) : En Informatique se dit des données qui sont véhiculées d'un serveur vers un client. Le téléchargement est en général descendant. L'ADSL par exemple a un trafic montant et descendant assymétrique. En télécom il s'agit du flux d'une antenne vers un terminal.

H323 : Protocole de transport de Voix / Multimedia sur IP. Il contient plusieurs sous protocoles dont H245 (négociation du canal) et H225 (signalisation). Il a hérité de la structure SS7 et est donc beaucoup plus proche que le SIP ds la signalisation classique. Le 3eme protocole souvent utilisé est MGCP.

IMS : IP Multimedia Subsystem : C'est le réseau, normalisé par la groupe 3GPP, qui est sensé permettre la convergence Voix / Données / Video / Mobile. Des solutions supportant ce standard sont proposés par les différents constructeur et des essais sont en cours chez les opérateurs depuis 2005 (voir l'article : IMS indicators).

Réseau IMS

Convergence Telecom : rapprochement des technologies voix et donnĂ©es (et par extension de tout autre media de communication comme la vidĂ©o ...) sur des supports de plus en plus communs : rĂ©seau de transport, commutation, terminaux. Des exemples de convergence sont la Voix sur IP (réseau internet de données + téléphonie), les offres 'Triple play' (en ajoutant la télévision) et dans l'avenir le réseau IMS (IP Media Subsystem).

Numérique : (-> numérisation) en télécom : façon de coder un signal, une information par une quantité 'discrète' représente la forme du signal à transmettre, à base de 0 et de 1. Opposé au codage 'analogique'.

Protocole : Interface de communication normalisée entre deux équipements. Les spécifications se font à l'échelon mondial ou régional des plusieurs organismes : ITU pour la téléphonie mondiale, IETF pour les communication de données, ETSI pour les télécoms en europe etc...Exemples de protocoles : IP (Internet Protocole), ATM, H323, SIP ...

PSTN : Public Switched Telephone Network.

RTC : Réseau téléphonique commuté. Le réseau téléphonique 'traditionel' (non VoIP). PSTN en anglais.

RSS: Real Simple Syndication : a une époque ou les contenus internet explosent : c'est un moyen simple de relier un site internet à une application ou une page internet pour afficher la liste (mis à jour) des article du site (ou du blog) relié. Exemple d'application : RSSOwl (voir copie d'écran ci-dessous). Une fois l'application installée, il suffit de copié le lien associé au bouton RSS dans le browser et la récupération des articles et leur lecture sont prêts en 2 clicks. Plus d'information dans l'article plein de références de Wikipedia.

Screenshot de l'application RSSOwl

RĂ©seau de Transport : Le support qui permet d'acheminer les donnĂ©es / la voix d'un point distant Ă  un autre. Il exclue la partie Terminaison proche du Terminal (par exemple la zone de communication entre un mobile et son antenne) et la partie Commutation. En Téléphonie classique le réseau de transport est passé de l'analogique au numérique (réseaux ATM). Des multiplexeurs numériques transportant la voix numérisée et la signalisation (numérique aussi).

Réseau de Commutation : C'est la partie qui est en train de converger actuellement. C'est le 'coeur' du rĂ©seau, qui permet de dispatcher les informations, les appels Ă  travers le rĂ©seau, d'utiliser les ressources, de gĂ©rer la qualitĂ© de service, de gĂ©rer les pannes (de façon plus fine que le rĂ©seau de transport). Il est en gĂ©nĂ©ral associĂ© Ă  un Protocole de transport (IP par exemple) et un ou plusieurs protocole de signalisation (H323 par exemple) avec possibilitĂ© de translation de protocoles (vers SS7 par exemple).

Signalisation : système de messages permettant de mettre en oeuvre les services de bases de la téléphonie (décroché, racroché, mise en relation avec l'appelé ...) ainsi que les services plus élaborés (signal d'appel, présentation du nom...).

SDH ( Sychronous Digital Hierarchy). Protocole de transport d'information très haut débit 'synchrone', c'est à dire que les informations sont identifiées par un position 'temporelle' dans une trame et non par une en-tête comme avec le protocole ATM (asynchrone).

ToIP (Téléphonie sur IP) = VoIP (Voice over IP / Voix sur IP ) : Secteur et équipements ayant rapport avec la téléphonie sur protocole Internet (IP). Celà consiste à transporter la voix sur un réseau de donnée et nécessite un codage spécifique, une qualité de service, ainsi qu'un Soft Switch : autocommutateur VoIP.